Prothèse, ou implant mammaire

Des seins peuvent être trop petits du fait d’une insuffisance de croissance (hypoplasie mammaire), ou d’une diminution de taille dans les suites suite d’une grossesse ou d’un amaigrissement (hypotrophie mammaire). Si la correction chirurgicale fait communément appel à la mise en place d’implants mammaires, chaque situation requiert un protocole spécifique. En effet, chaque femme est unique et constitue un cas particulier. Ainsi, la voie d’introduction, la position, la forme et le volume des prothèses doivent être déterminés à l’avance au cas par cas. Un choix judicieux de tous ces paramètres sera le garant du résultat le plus harmonieux possible pour une morphologie donnée.

Qu’en est-il de la Décision de l’ANSM d’interdire les implants mammaires macro-texturés, et des risques de LAGC ?
Cliquez ici pour en savoir plus

sculpture

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la fiche d’information de la SOFCPRE sur les implants ou prothèses mammaires :
13. Prothèses mammaires et hypoplasie des seins ou plastie d'augmentation mammaire par prothèses - janv 2019.pdf

Retour à Chirurgie des seins